OKBB

Album : GRAFF – Année : 2017

Auteur paroles : Eko – Raziel / Compositeur musique : Eko

 OKBB

COUPLET1

OKBB (ok bébé) , laisse-moi-t’expliquer,

Comment je fonctionne, ça t’évitera de tout compliquer.

Déjà pour commencer efface même l’idée de me dominer.

C’est moi qui mène la danse, sens tu mes mains qui viennent de se poser.

J’aime les femmes de caractère, mais, sur le terrain je mène la guerre.

Ton plaisir j’en fais mon affaire, c’est moi qui commande, bienvenue sur mes terres.

Traite moi de macho, dans le lit t’es la femme je suis l’homme.

A chaque fois que tu t’enflammes, je suis le serpent qui ramène la pomme.

Soumise à la tentation, à chacune de mes actions.

Reprends ta respiration quand je t’étrangle avec passion.

Soumise à la tentation, de la plus douce des punitions

Reprends ta respiration quand je t’étreins avec passion.

Quand ton corps se cambre, que je te tire les cheveux.

Les cris qui raisonnent dans la pièce, sont les plus doux des aveux.

Je sais ce que tu veux, tu sais ce que je veux.

Si tu veux ce que tu veux, alors donne-moi ce que je veux.

 

REFRAIN:

Si tu veux que je sois ton Homme.

Il faudrait que tu t’abandonnes.

Si tu veux que je sois ton Homme.

Il faudrait que tu t’abandonnes.

Si tu veux que je sois ton Homme.

Il faudrait que dans mes mains tu t’abandonnes.

Si tu veux que je sois ton Homme.

 

COUPLET 2 – RAZIEL

Confidences pour confidences, ma belle je t’admire quand tu danses.

On se regarde avec insistance, toi et moi il faut qu’on se fasse confiance.

J’empoigne fermement tes hanches,

Le sourire moqueur quand je vois les daleux quand tu te penches.

Viens sous ma Razmo-couette, tu verras ça sera chouette

On fera des galipettes, je t’attraperai même par les couettes.

Je laisserai parler les jaloux les haineux, viens sur mon matelas moelleux,

Je t’appellerai mon bijoux, mon petit, mon précieux.

Tes dessous sont affriolants, ça sera tantôt doux, tantôt violent.

Je serai factuel, sans pour autant jouer du violon.

On parlera des heures après l’amour, on se verra en secret.

Ambiance cosy, avec bougies, champagne et des petits fours.

On les laissera festoyer avec des faux-semblants, des faux discours.

Je sais que les autres te manquent, moi je te ferais bien l’amour.

De ton corps je veux connaitre tous les moindres contours.

J’ai l’air d’un aigle royal, pourtant j’ai le passif d’un vrai vautour.

 

REFRAIN:

Si tu veux que je sois ton Homme.

Il faudrait que tu t’abandonnes.

Si tu veux que je sois ton Homme.

Il faudrait que tu t’abandonnes.

Si tu veux que je sois ton Homme.

Il faudrait que dans mes mains tu t’abandonnes.

Si tu veux que je sois ton Homme.

 

COUPLET 3 – EKO

Donne moi ta confiance, tu peux le faire n’hésites pas.

Je déteste la retenue, elle me repousse donc livre toi.

J’ai mis mon âme à nu, j’attends la même chose de toi.

De mémoire d’homme j’en suis certain, il n’y a pas de plaisir dans l’embarras.

De toi à moi je sais qu’il y a longtemps que t’attends ça.

On se tourne autour depuis un bail, ce soir c’est le moment crois moi.

Je vais te déguster, j’en salive déjà d’avance.

Je vais me délecter de ton nectar, je bande quand j’y pense.

Ma voix est douce mais dans le noir je serai dur.

Et si je te ramène chez toi ce n’est pas dit que je ne craque pas la voiture.

Ma voix est douce mais dans le noir je serai dur.

Si je te ramène chez toi, attendre sera une torture.

 

REFRAIN:

Si tu veux que je sois ton Homme.

Il faudrait que tu t’abandonnes.

Si tu veux que je sois ton Homme.

Il faudrait que tu t’abandonnes.

Si tu veux que je sois ton Homme.

Il faudrait que dans mes mains tu t’abandonnes.

Si tu veux que je sois ton Homme.

 

 

 

 

 

Share This
%d blogueurs aiment cette page :