Demain n’existe pas

Album : GRAFF – Année : 2017

Auteur paroles : Eko / Compositeur musique : MFZ

DEMAIN N’EXISTE PAS

Couplet 1

New-York central Park, un couple qui se balade.

Je commence mon couplet comme dans un film de Woody Allen.

Je devrai laisser une  marque, une croix blanche sans faire de vagues

Les journées de légèreté sont tellement rares qu’elles en valent la peine

Le bonheur est si fugace.

Tellement habituer à bader que j’y prends gout, ça m’agace.

Toutes ces pensées que j’ai du mal à contenir

Le sombre prend sa source a la lumière de chaque sourire.

C’est trop beau pour être vrai, l’adage est bien rodé,

Si bien que même quand tout va bien, et ben je cherche à déprimer.

Tu sais de quoi je parle vas-y parle si t’es comme moi.

Je suis toujours en train de chercher ce qui cloche même quand ça va.

Comme si tous mes repères se trouvent dans une zone à problèmes.

J’arrive même à faire rimer un je te quitte avec je t’aime.

Mais quand la zic est bonne et que rien ne vient la perturber.

La seule chose à faire, de ce moment c’est de l’apprécier.

 

REFRAIN

Demain n’existe pas et hier n’est que néant.

Demain n’existe pas et hier n’est que néant.

Demain n’existe pas et hier n’est que néant.

Je m’efforce tous les jours de vivre dans l’instant.

 

COUPLET 2

Et puis elle je l’ai croisée, un soir au bar comme par hasard.

Je l’ai aperçue cherchant du feu, ce fut le début d’une belle histoire.

Tu sais de quoi je parle de quoi je parle, lève ta main si t’a capté

Dans ces moments tout va très vite, tout est facile, quand on se plaît

Ensuite on parlera, de destin, on se dit que ca devait arriver.

On se complète tellement à deux, qu’on ne peut même plus s’imaginer.

Vivre l’un sans l’autre, ensemble c’est tellement naturel.

On se murmure des je t’aime sans jamais le dire au creux de l’oreille

Je ne veux pas lui faire peur, je ne veux pas la faire fuir.

Ces  mots vous brulent les lèvres et personne n’arrive à les dire.

Et puis l’un des deux se lance un jour au détour d’une phrase.

On s’en rappellera toujours, le premier je t’aime  on est en phase.

Tu te souviens, on se le dira bien plus qu’une fois.

Les débuts de relation, ont en commun qu’ils ne durent pas.

Mais quand la musique est douce et que rien ne vient la perturber.

La seule chose à faire, de ce moment c’est de l’apprécier

 

REFRAIN

Demain n’existe pas et hier n’est que néant.

Demain n’existe pas et hier n’est que néant.

Demain n’existe pas et hier n’est que néant.

Je m’efforce tous les jours de vivre dans l’instant.

 

COUPLET 3

On a fait chacun nos vies, aujourd’hui, chacun suit sa route.

On appelle ça la vie, on a surmonté nos doutes.

Certain on fait des gosses, certain demain qui sait.

Il y en a qui ont acheté, pour ma part, je continue à louer.

On est devenu adulte, et de le dire ça fait bizarre.

A l’époque c’était la coloc et dans nos vies c’était le bazar

Apéro tous les soirs, on en a vécu des histoires,

Bref, on se voyait tous les jours, sans cesse on se disait à plus tard.

Aujourd’hui c’est compliqué, on préfère se dire à la prochaine.

Si on se voit une fois l’année, on peut se dire qu’on à de la veine.

Quand même ça fait plaisir, de tous se revoir aujourd’hui.

De se raconter nos vieilles histoires,  de faire le point sur toutes nos vies.

Le temps d’une soirée, faire comme si le temps s’est arrêté.

Fumer sur le même joint comme à l’époque et freestyler.

Quand la musique est bonne et que rien ne vient la perturber.

Parfois je n’ai qu’une envie, c’est d’appuyer sur replay

 

REFRAIN

Demain n’existe pas et hier n’est que néant.

Demain n’existe pas et hier n’est que néant.

Demain n’existe pas et hier n’est que néant.

Je m’efforce tous les jours de vivre dans l’instant.

 

Share This
%d blogueurs aiment cette page :